Real-world neuroscience

Arrow

Présentation des activités de recherche

Le GROWN (Group for Real World Neuroscience) est un groupe interdisciplinaire fondé en 2018. Les membres du GROWN étudient les fonctions cognitives (l’attention, la mémoire), motrices et sensorielles qui soutiennent le traitement de l’information dans des environnements naturalistes et multisensoriels – depuis leur dynamique cérébrale à leurs résultats sur le comportement quotidien. La recherche à GROWN se concentre sur 1) la recherche fondamentale – la création de modèles plus précis des fonctions neurocognitives, de leur développement et de leurs interactions avec l’expérience de l’individu, et 2) l’utilisation de ces connaissances pour développer des approches plus efficaces et efficientes de la détection et de la réhabilitation des troubles, en particulier chez les enfants. Ces objectifs sont atteints par une approche intégrant des paradigmes rigoureux mais naturalistes, des méthodes comportementales, d’imagerie cérébrale (avec un accent sur l’EEG) et de la modélisation informatique. Le GROWN met également l’accent sur la mobilisation des connaissances, tant dans la pratique clinique que dans l’enseignement.

Profil du PI

Le Pr. Paul Matusz termine son doctorat en 2013 au Birkbeck College London sous la supervision de Martin Eimer. Lors de son projet de doctorat, il utilise des potentiels cérébraux liés aux événements (ERPs) pour démontrer comment, tôt dans le cerveau adulte, la sélection attentionnelle d’un objet est contrôlée par des types de processus multisensoriels basés sur la saillance et orientés vers un objectif. Depuis la fin de son doctorat et en collaboration avec Gaia Scerif à l’Université d’Oxford, il étudie comment l’interaction dynamique entre le traitement multisensoriel, les compétences d’attention sélective et l’expérience façonnent la reconnaissance des objets chez les enfants d’âge scolaire. En 2014, il commence une formation postdoctorale de 3 ans en employant des méthodes d’analyse de signaux EEG de pointe pour comprendre les mécanismes cérébraux et cognitifs orchestrant la perception, l’attention sélective et l’apprentissage d’objets multisensoriels simples et complexes, tout au long de la vie. En 2016, il reçoit sa première subvention concurrentielle en tant que chercheur principal. Par la suite, il obtient d’autres subventions concurrentielles en tant que chercheur principal ou co-chercheur pour étudier le rôle de l’attention multisensorielle dans l’apprentissage et la reconnaissance d’objets dans des populations saines et atypiques.

Rathausstrasse 25
3954 Leukerbad
Suisse
GROWN

Partenaires

Publications clés

Are we ready for real-world neuroscience?

Matusz PJ, Dikker S, Huth A, Perrodin C. (2019).
Journal of Cognitive Neuroscience, 31, 327-338.

The development of attentional control mechanisms in multisensory environments.

Turoman N, Tivadar RI, Retsa C, Maillard AM, Scerif G, Matusz PJ (2021).
Developmental Cognitive Neuroscience, 48, 100930.

Towards understanding how we pay attention in naturalistic settings.

Turoman N, Tivadar RI, Retsa C, Murray MM, Matusz PJ (2021).
Neuroimage, 244, 118556.

Expert Attention: Attentional allocation depends on the differential development of multisensory number representations.

Matusz PJ, Merkley R, Faure M, Scerif G (2019).
Cognition, 186, 171-177.

Multisensory context portends object memory.

Thelen A*, Matusz PJ*, Murray MM (2014)
Current Biology, 24, R434-5.

L'équipe

Marie-Paraskevi Antoniou

Assistante de recherche

Cristina Simon-Martinez

Post-doc