Neurodevelopment

Arrow

Présentation des activités de recherche

L’unité Neurodevelopment se spécialise dans le suivi neuro-développemental des enfants depuis la naissance jusqu’à l’âge scolaire. Les projets de recherche portent sur les liens à court et à long terme entre les événements très précoces et l’environnement périnatal sur le neuro-développement ultérieur, la cognition, le développement neurosensoriel et la réussite scolaire. Les populations de nouveau-nés à risque de lésions cérébrales, en particulier les enfants prématurés et les nouveau-nés à terme souffrant d’asphyxie périnatale, sont étudiées de façon longitudinale jusqu’à l’âge scolaire afin d’identifier les facteurs de risque et de protection pour le cerveau en développement, tels que l’exposition à la douleur et au stress en Néonatologie, les stratégies nutritionnelles et les soins de développement. Afin de mieux évaluer la maturation et les conséquences de l’atteinte cérébrale, les nouveau-nés et les enfants font l’objet d’une évaluation multimodale comprenant une IRM cérébrale, un EEG haute-densité et une évaluation neurologique et neuropsychologique.

Profil du PI

La Dresse. Juliane Schneider obtient son diplôme de médecine en 2003 et se forme dans le domaine de la pédiatrie. Par la suite, elle suit une formation approfondie en Néonatologie avec un titre FMH en 2012, puis en Pédiatrie du Développement (titre FMH en 2020). Etant donné son centre d’intérêt pour la Neurologie Néonatale, elle poursuit sa formation par un fellowship clinique et recherche durant 2 ans dans ce domaine à « The Hospital for Sick Children » à Toronto (Canada). Depuis son retour en 2017, elle travaille comme médecin associée au service de Néonatologie du CHUV, partageant son temps entre les soins intensifs de Néonatologie et l’Unité de Développement où a lieu le suivi des enfants à risque.

Son domaine de recherche s’intéresse au développement cérébral des nouveau-nés à risque et à leur développement neurologique dans l’enfance, qui est étudié de façon multimodale (IRM cérébrale, EEG, examens neuropsychologiques). Les populations étudiées sont notamment les enfants prématurés, les nouveau-nés avec asphyxie à la naissance et ceux présentant une cardiopathie congénitale. La recherche de facteurs de risque et de facteurs protecteurs est particulièrement mise en avant, comme la nutrition et l’exposition à la douleur en période néonatale.

CHUV
Département femme-mère-enfant
Rue du Bugnon 21
1011 Lausanne
Suisse

Partenaires

Publications clés

The role of face masks in the recognition of emotions by preschool children.

Schneider J, Sandoz V, Equey L, Williams-Smith J, Horsch A, Bickle Graz M.
JAMA Pediatr. 2021 Nov 15. doi: 10.1001/jamapediatrics.2021.4556.

Nutrient Intake in the First Two Weeks of life and Brain Growth in Preterm Neonates.

Schneider J, Fischer Fumeaux CJ, Duerden EG, Guo T, Foong J, Hagmann P, Chakravarty MM, Hüppi PS, Beauport L, Truttmann AC, Miller SP.
Pediatrics. 2018;141(3):e20172169

Procedural pain and oral glucose in preterm neonates: brain development and sex specific effects.

Schneider J, Duerden EG, Guo T, Hagmann P, Bicke Graz M, Grunau RE, Chakravarthy MM, Huppi PS, Truttmann AC, Miller SP.
Pain. 2018 Mar;159(3):515-525.

Impact of Early Nutritional Intake on Preterm Brain: A Magnetic Resonance Imaging Study.

Beauport L*, Schneider J*, Faouzi M, Hagmann P, Huppi PS, Tolsa JF, Truttmann AC, Fischer Fumeaux CJ.
J Pediatr. 2017 Feb; 181:29-36. *shared first authorship

Evolution of T1 Relaxation, ADC, and Fractional Anisotropy during Early Brain Maturation: A Serial Imaging Study on Preterm Infants.

Schneider J, Kober T, Bickle Graz M, Meuli R, Huppi PS, Hagmann P, Truttmann AC.
Am J Neuroradiol. 2016 Jan;37(1):155-62.

L'équipe

Marion Décaillet

Etudiante PhD

Cléo Huguenin-Virchaux

Psychologue clinicienne

Laureline Besuchet

Psychologue clinicienne

Giulia Bassani

MD thesis